Règle d’or pour un modèle

Les 10 Règles d’or d’un modèle avant une séance photo
  A nuancer, mais à connaître ! 
L’organisation du shoot  :
1  Renseignez vous au maximum sur la nature de la séance photoQuand on est débutante, « décrocher un shoot », c’est super excitant  ! Mais posez vous avant les bonnes questions  : « Où seront publiées les photos  ? Pour quelle utilisation  ? Quelle image donneront-elles de moi  ? Est-ce dans ce type de mannequinat que je souhaite être reconnue  ?  ». Cela évite les mauvaises surprises où la modèle croit faire des photos de lingerie pour elle et où finalement elle voit sa plastique dévoilée dans un catalogue.

2  Discutez du contrat avant de le signer.Trop de modèle ignorent l’existence des contrats de diffusion. Même si les photos sont faites « comme ça, pour s’amuser », il faut protéger ses droits et son image, on ne sait jamais. Vous pourriez ne plus avoir envie de voir votre visage sur le net, entrer en froid avec le photographe, changer de vie, devenir parent… Mettez vous donc d’accord à l’avance avec le photographe (et autres prestataires présents) sur les conditions de diffusion (ou non) des clichés.

3  Du dévoilé artistique au pornoLes notions de glamour sont parfois différentes selon les points de vue. Un nu peut être tout à fait dépourvu d’érotisme et une petite robe peut être absolument vulgaire. Faites donc attention lorsqu’on vous propose des photos « sexy », ça ne veut pas dire la même chose pour tout le monde. (Voir règle 1  : posez vous les bonnes questions  ! Souhaitez-vous percer dans le porno  ?)Pour éviter les pervers, annoncez toujours un dénudé inférieur à votre limite. Si vous faites du top-less, dites « lingerie », si vous faites du nu, dites « top-less ». Si ce jour là vous ne vous sentez pas de frôler vos limites, vous avez prévu une marge de manœuvre sans passer pour une allumeuse qui fait de fausses promesses. Astuce joli nu  : si vous prévoyez de vous dénuder, ne portez ni chaussettes, si soutien gorge (au pire mettez une brassière) avant la séance ! Les marques des vêtements serrés ou à élastique sur la peau, c’est laid.

4  Mais qui paie qui  ? Mais même si le TFC (time for compensation, parfois aussi nommé « Pose contre CD ») se fait très souvent, il ne faut pas oublier qu’il y a des métiers qui oeuvrent sur une photo, et que tout travail mérite salaire. La question réelle est « Qui est le client  ?  ». Si vous sollicitez un photographe pour faire de beaux clichés à offrir à votre amoureux, que vous voulez rafraîchir votre book ou que vous souhaitez vous mettre en scène pour un projet personnel, alors il est probable que le photographe vous demande de le payer. Si à contrario on vous contacte pour que vous posiez avec des créations (tenues, coiffures, maquillages, maroquinerie…), pour que vous soyez un élément d’un projet avec le sens propre de « mannequin », ou autre projet personnel qui ne vient pas de vous, vous pouvez demander rémunération. Généralement, les petites boutiques vous proposeront de garder un vêtement (ou un objet) avec lequel vous avez posé contre l’autorisation d’utiliser les photos pour votre book. Vos notoriétés respectives vous ramèneront des échanges de contact très utiles, surtout quand on débute. (Voir règle 10)En cas de rémunération dans un sens ou dans l’autre, attention à ce que ce soit légal et dans les termes du contrat, sinon, c’est du travail au noir, et c’est puni par la loi.

5  Etre accompagnée lors de la séanceIl est normal lorsqu’on se rend chez un inconnu de ne pas vouloir y aller seule. Surtout quand on est une jeune fille se rendant chez un photographe homme. Si tous les hommes ne sont pas des détraqués sexuels, hélas, ils existent et il est naturel de faire attention. Vous pouvez donc demander à être accompagnée, d’une amie ou de votre compagnon, à condition que la personne ne trouble pas le déroulement de la séance. Si le photographe se pique immédiatement et refuse que votre chéri soit présent lors d’une séance lingerie, c’est peut-être qu’il avait autre chose en tête, dans ce cas méfiez-vous. Cela dit, je peux comprendre que la présence d’un compagnon trop jaloux soit gênante si il ronche dès que vous montrez une épaule. De mauvaises expériences peuvent amener un photographe à préférer travailler seul avec la modèle, ce n’est pas un violeur pour autant. Si la personne accompagnant est réellement discrète, expliquez-le au photographe pour le rassurer. Les hommes ne sont pas des monstres et peuvent se montrer compréhensifs face à vos craintes. Et si votre chéri grince des dents quand vous dévoilez vos mollets, demandez-vous s’il appréciera de voir ces mollets sur un magazine ou sur internet. Chacun son couple, chacun son évolution professionnelle, ce n’est que mon point de vue, mais ne gâchez pas l’un pour l’autre, trouvez des compromis.

La veille
6  Se préparer à être belleLavez-vous la veille. Si vous êtes épilée du jour, vous risquez d’avoir des rougeurs disgracieuses, pareil si vous avez nettoyé votre visage avec un bon gommage et masque (ce qui est vivement recommandé). C’est aussi le moment pour vernir vos ongles s’il fallait que ce soit fait. Ne vous couchez pas trop tard pour être sûre d’avoir une bonne nuit de sommeil  : la meilleure action beauté, c’est dormir. Cela évite le teint terne, les poches autour des yeux et les paupières bouffies.

7  Préparez vos affairesIl serait tellement dommage d’oublier votre collier favori que vous vouliez mettre pour la séance. Préparez d’avance votre sac en vous visualisant des pieds à la tête (du serre-tête à la bague d’orteil, de l’étole aux escarpins  !) en prévoyant toujours un peu plus que nécessaire, n’hésitez pas à emporter 5 paires de chaussures si vous le pouvez. La même pour votre trousse de toilette pour vos retouches coiffure et maquillage  !

Le jour J  ! 
8  Une jolie base Si vous avez la peau sèche (par exemple si vous rasez vos jambes), passez un peu de crème hydratante dessus, mais pas trop grasse pour éviter les films brillants. A moins qu’une maquilleuse soit prévue, même si vous ne vous maquillez pas ou peu et que vous avez une peau parfaite, appliquez au moins un voile de poudre, voire aussi un peu de fond de teint. Le grain de votre visage sera bien plus joli, lumineux et unifié. Un peu de mascara évitera parfois aussi que vos cils ne disparaissent sur la photo.

9  Poses naturelles Il y a énormément d’astuces à apprendre quand on est modèle, mais celle-ci me semble l’une des plus importantes et s’applique à toutes vos futures séances. Il y a beaucoup de postures créant des effets d’optique très valorisants, suivant l’inclinaison des épaules, du bassin, du cou, sans oublier la position des hanches et de vos membres pour remplir le cadre. Ces attitudes sont parfois inconfortables, il peut falloir du temps avant d’être au bon endroit, bref, une fois la pose prise, la modèle est crispée et la photo mauvaise. Le truc est qu’une fois qu’on est exactement en place, on mémorise son maintien, on relâche tout (on se détend  !) et on reprend la pose exacte. Le résultat sera bien plus naturel  !

Et après  ? 
10  On reconnaît le travail des autres  ! Il est de bon ton de créditer les personnes ayant contribué au cliché final. La modèle et le photographe, mais aussi la coiffeuse, la maquilleuse, la styliste, la créatrice des bijoux, voire la personne qui a mis le lieu à disposition… Sachant que si les participants gracieux vous « font de la pub », ce serait très égoïste de ne pas rendre la pareille. Et même si vous avez été rémunérée, n’est-ce pas plus sympathique, tout de même  ? Reconnaissez le travail des autres si vous voulez être reconnue  ! Un simple tag sur Facebook suffit à vous apporter mutuellement de nouveaux contacts par exemple. Et il serait plus que narcissique que de croire que vous êtes la seule à mériter du crédit sous prétexte que vous êtes le sujet de l’image. Même sans artifice, la modèle n’apporte qu’une partie du résultat, la prise de vue n’est pas juste appuyer sur un bouton, et coiffer, maquiller, habiller, bref, mettre en valeur, c’est tout un métier. Chacun a une part de gloire dans une photo réussie  ! En procédant ainsi, vous avez plus de chances de voir des propositions arriver

Source 

Vous etes modèle ? contactez moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>